Publications > Les larmes de Jean d'Estremau


Les larmes de Jean d'Estremau, Cy-devant Ministre de Bellocq en Béarn. Ou Sermon sur les paroles du Livre de l'Exode, Chap. III Vers. 2., Prononcé à Amsterdam en 1687,  Edition critique présentée et commentée par Georges Sicard-Arpin, 1998, 119p., 7€.

EEL
Le sermon de Jean d'Estremau, ministre de Bellocq en Béarn, a été prononcé  à Amsterdam en 1687 et édité en 1688 dans cette même ville. Il fut ensuite adressé à l'Eglise de Bellocq accompagné d'une Lettre [...] à ses brebis, qui ont eu le malheur de succomber sous la violence de la persecution... C'est un sermon sur EX. 3, 2, dont le titre, Les Larmes, renvoie à la repentance de l'auteur et à la confession publique de son péché d'apostasie, intervenue sur le chemin de l'exil à l'époque de la révocation de l'édit de Nantes.

Ce sermon est unique car d'une part, il est le seul écrit par Jean d'Estremau qui nous soit parvenu et d'autre part, nous n'avons pas connaissance d'autre sermon qui contienne la confession d'une abjuration. Ce texte donc présente un double interêt pour le lecteur aujourd'hui : le témoignage public d'une apostasie surmontée dans le pardon - et nous en avons peu- et un exemple de ce qu'était la rhétorique réformée dans cette période de persécutions.

Le discours entier est un foisonnement d'images, de métaphores et d'antithèses parfois violentes. C'est en fait un formidable tissu d'événements et de citations dont l'ampleur se veut à la mesure d'une idée fondamentale et constante : le triomphe de Christ sur les obstacles qui se dressent devant les élus. Derrière cette pensée se trouve l'expérience personnelle d'Estremau, parfois exprimée de façon très implicite.


Retour à la liste des publications

C
entre d'Etude du Protestantisme Béarnais
Archives départementales - Boulevard Tourasse - 64 000 Pau
contact@cepb.eu - 05 59 84 05 81